Séminaire 2023-2024 – Saharo-sahéliens entre plusieurs mondes

EHESS – Centre de colloque – salle 3.08

Ce séminaire s’intéressera aux circulations diplomatiques, intellectuelles, savantes, religieuses et commerciales entre le Sahel et le reste du monde, de la fin du xviiie siècle au début du xxe siècle, à travers le parcours d’une série d’individus voyageant ou se déplaçant, volontairement ou sous la contrainte, depuis le Sahara et le Sahel central vers l’Europe, le Maghreb, l’empire ottoman ou les Amériques.

Programme des séances :

Séance 1 – 20/10/2023 :        Introduction

Séance 2 – 17/11/2023 :          Diplomates du Maghreb et leur suite (serviteurs et esclaves du Sahel) en Europe

Sources :

– 1 – Récit de voyage à Copenhague en arabe de l’ambassadeur de Tripoli al-Ḥāǧǧ ʿAbd al-Raḥmān Aġa Conservé dans les Danish national archives (Copenhague), 1770-1777 Tripolis Sager verdr De Tripolitanske gesantskaber, avec le journal de l’interprète Æreboe

– 2 – Un article sur le coût de l’ambassade tripolitaine en Suède. Anonymous, ‘44. Unkosten bei der Gesandtschaft von Tripoli nach Schweden, 1780’, Briefwechsel meist historischen und politischen Inhalts, Siebender Theil, XXXVII-XLII, 1780, p. 235-238.

Lectures :

– Nabil Matar, « Europe through Eighteenth-Century Moroccan Eyes », Alif: Journal of Comparative Poetics, n°26, Wanderlust: Travel Literature of Egypt and the Middle East, 2006, p. 200-219.

– Christian Windler, « Diplomatic History as a Field for Cultural Analysis: Muslim-Christian Relations in Tunis, 1700-1840 », The Historical Journal, 44, n°1, 2001, p. 79-106.

Séance 3 – 01/12/2023 :        Une science par proxy, recueillir des savoirs sur le lointain par témoignage

Sources :

– 1 – Démêler le vrai du faux construire des informations fiables sur le continent africain depuis l’Europe à la fin du xviiie siècle. Carsten Niebuhr, « Bemerkungen über Fr Hornemann’s Reise nach denn Innern von Afrika/Remarques sur le voyage de F. Hornemann vers l’intérieur de l’Afrique », Monatliche correspondenz – Tome 7, 1803, p. 429-435.

Lectures :

– Camille Lefebvre, « The life of a Text: Carsten Niebuhr and ʿAbd al-Raḥmān Aġa’s Das innere von Afrika », in Toby Green and Benedetta Rossi (éds.), Landscapes, Sources and Intellectual Projects of the West African Past. Essays in Honour of Paulo Fernando de Moraes Farias, Leyde, Brill, 2018, p379-399.

Floris Solleveld, « Language Gathering and Philological Expertise: Sigismund Koelle, Wilhelm Bleek, and the Languages of Africa », in J. François (éd.), Les Linguistes allemands du XIXème siècle et leurs Interlocuteurs étrangers, Paris, Société de Linguistique de Paris, 2020, p. 169-200.

Séance 4 – 15/12/2023 :        Les villes du Maghreb carrefour des mondes européens et sahéliens au tournant du xviiie et du xixe siècle

Sources :

– 1 – La traite vers les mondes arabo-musulmans depuis Tripoli. Contrat de nolise du 6 mai 1790, archives du ministère de affaires étrangères au centre des archives diplomatiques de Nantes (CADN), Tripoli, 706PO-1-8 1788-1792.

– 2 – La présence de communautés de ouest-africains à Tripoli au xviiie siècle. Miss Tully, Narrative of a ten years’ residence at Tripoli in Africa, from the original correspondence in the possession of the family of the late Richard Tully, London [1816] 1817.

Lectures :

– Amal Altaleb, The Social and Economic History of Slavery in Libya (1800- 1950), Phd University of Manchester, supervised by Steven Pierce, 2016, 254 p.

– Ismael Musah Montana, « The Bori Colonies of Tunis », in Behnaz A. Mirzai, Ismael Musah Montana, Paul E. Lovejoy, Slavery, Islam, and Diaspora, Trenton NJ, Africa World Press, 2009, p. 155–168.

Séance 5 – 19/01/2024 :        Collecter des langues depuis Londres, le Caire ou Bahia dans la seconde moitié du xixe siècle

Sources :

– 1 – Description de la pratique de la collecte linguistique. James Frederick Schön, « Views with regard to the carrying on of missionary operations in West Africa, in future: in a letter from the Rev. James F. Schön to the lay-secretary of the Church Missionary Society », in Journals of the Rev. James Frederick Schön and Mr. Samuel Crowther : who, with the sanction of Her Majesty’s government, accompanied the expedition up the Niger, in 1841, in behalf of the Church Missionary Society.

– 2 – Chapitre 12 de la biographie de Dorugu en haoussa. Dorugu, « The Life and Travels of Dorugu, as Dictated by Himself », dans James Frederick Schön, Magána Hausa : Native Literature, or Proverbs, Tales, Fables, and Historical Fragments in the Hausa Language, to Which Is Added a Translation in English, Londres, Society for Promoting Christian Knowledge, 1885, p. 93.

Lectures :

– Cécile Van den Avenne, « L’exploration coloniale en ses langues. Une philologie des carnets africains du capitaine Binger », Genèses, vol. 106, n°1, 2017, p. 131-153.

– Derek Peterson, « Colonizing Language? Missionaries and Gikuyu Dictionaries, 1904 and 1914 », History in Africa, 24, p. 257-272

Séance 6 – 02/02/2024 :        Raconter, performer, mémoriser : l’orature dans le Sahel au xixe siècle

Sources :

– 1 – Chants en haoussa d’un enseignant et savant musulman itinérant. Rudolph Prietze, « Gesungene Predigten eines fahrenden Haussalehrers », Mittheilungen des Seminars für orientalische Sprachen an der Königlichen Friedrich-Wilhelms-Universität zu Berlin, XX, 1917, p. 1-60.

– 2 – Témoignages de chanteurs et amuseurs publics professionnels haoussas recueillis en 1930. C. G. B. Gidley, « ‘yankamanci—The Craft of the Hausa Comedians », African Language Studies, 8, 1967, p. 52–81.

Lectures :

– Barbara M. Cooper, « The Strength in the Song: Muslim Personhood, Audible Capital, and Hausa Women’s Performance of the Hajj », Social Text, 1999, n°60, p. 87-109.

– Ousseina Alidou, « Islam, Gender and Hausa Folklore : A Reconfiguration of a Hausa ‘Cinderella’ Tale », Comparative Literature, vol. 54, n°3, 2002, p. 242-255.

Séance 7 – 01/03/2024 :        Pèlerinage et pratiques savantes liées au soufisme, les lettrés saharo-sahéliens à la mosquée al-Azhar

Sources :

– 1 – Lettres en ajami kanouri de Musa ibn Hussein à ses parents rédigées au Caire vers 1900. Rudolph Prietze, « Bornu-Texte. Gesammelt und erklärt von Dr. Phil. Rudolf Prietze », Mittheilungen des Seminars für orientalische Sprachen an der Königlichen Friedrich-Wilhelms-Universität zu Berlin, XXIII, 1930, p. 85-89 et I-II.

– 2 – Extrait d’un rapport de Gordon Lethem sur les ouest-africains au Caire. G. Tomlinson, Gordon Lethem, History of Islamic Political Propaganda in Nigeria: Reports, Londres, Colonial Office, 1927, p. 49-53.

Lectures :

– Omer Abdel Raziq El-Nagar [Umar Al-Naqar], The Pilgrimage Tradition in West Africa. An Historical Study with Special Reference to the Nineteenth Century, PhD, University of London, 1969.

– Terence Walz, « Trans-Saharan Migration and the Colonial Gaze: The Nigerians in Egypt », Alif: Journal of Comparative Poetics, 2006, n°26, p. 94-127.

Séance 8 – 15/03/2024 :        Hommes et femmes esclaves libérées à Freetown en Sierra Leone dans la première moitié du xixe siècle

Sources :

– 1 – Introduction du projet Polyglotta africanae de Koelle. Sigismund Koelle, Polyglotta Africana unveränderter Nachdruck der Ausgabe London 1854 vermehrt durch eine historische Einführung von P.E.H. Hair und einen Wortindex von David Dalby, Graz, Akademische Druck- und Verlagsanstalt, 1963.

– 2 – Récit de son arrivée en Sierra Leone par Ali Eisami. Ali Eisami, « A Biographical Sketch of Ali Eisami Gazir », in S.G. Koelle, African Native Literature, or Proverbs, Tales, Fables & Historical Fragments in the Kanuri or Bornu Language, Londres, Church Missionary Society, 1854, p. 115-121 et 248-256 ; pour une traduction annotée Philip D. Curtin, Africa Remembered: Narratives by West Africans from the Era of the Slave Trade, Madison, University of Wisconsin press, 1967, p. 199-216

Lectures :

– Suzanne Schwarz, « Reconstructing the Life Histories of Liberated Africans: Sierra Leone in the Early Nineteenth Century », History in Africa, 2012, vol. 39, 2012, p. 175-207.

– Henry Lovejoy, Richard Anderson, Introduction: “Liberated Africans” and Early International Courts of Humanitarian Effort », in R. Anderson, H. Lovejoy (éd.), Liberated Africans and the Abolition of the Slave Trade, 1807–1896, Rochester Studies in African History and the Diaspora, 2020, p. 1-22.

Séance 9 – 05/04/2024 :        Conversion, abolition et évangélisation à Lokoja

Sources :

– 1 – Deux textes en haoussas recueillis par Thomas Cole John. Thomas Cole John, « Omar’s visit to the Mission station of Lokooja/Magana Omar », « The story of the cutting down of two baobabs in Lokoka/Labārin sārān itātuā Kūka biú a Lọ̄kọǰa » in James Frederick Schön, Magána Hausa : Native Literature, or Proverbs, Tales, Fables, and Historical Fragments in the Hausa Language, to Which Is Added a Translation in English, Londres, Society for Promoting Christian Knowledge, 1885

2 – Une histoire de Lokoja par Thomas Cole John. Thomas Cole John, « A native’s history of Lokoja », in A. F. Mockler-Ferryman, Up the Niger, narrative of major Claude Macdonald’s mission to the Niger and Benue rivers, West Africa, Londres, G. Philip and son, 1892, p. 282-285.

Lectures :

– Femi J. Kolapo, « CMS Missionaries of African Origin and Extra-Religious Encounters at the Niger-Benue Confluence, 1858-1880 », African Studies Review, Sep. 2000, vol. 43, n°2, p. 87-115.

Séance 10 – 03/05/2024 :      Voyageurs haoussa et kanouris en Europe dans la seconde moitié du xixe siècle

Sources :

– 1 – Lettres échangées entre Heinrich Barth et Dorugu en haoussa et Kanouri. CMS Archives (Birmingham) ACC 78 F3, Lettre du 03/03/1956 de Barth à Dorugu en haoussa ; Lettre de Schön à Barth du 02/12/1956 contenant des passages composés par Dorugu en haoussa et en Kanouri.

– 2 – Un article sur un dandy haoussa parisien au tournant du xixe et du xxe siècle. Ernest-Théodore Hamy, « Toukou le Haoussa. Souvenirs de laboratoire », Bulletins et Mémoires de la Société d’anthropologie de Paris, V° Série, tome 7, 1906. p. 490-496.

Lectures :

– Sylviane Diouf, Servants of Allah : African Muslims enslaved in the Americas, New York, York University Press, 1998, 254 p.

– Moses Ochonu, « Introduction Traveling and Writing the Metropole in the Age of Modernity », in Moses Ochonu, Emirs in London. Subaltern Travel and Nigeria’s Modernity, Ithaca, Indiana University Press, 2022, p. 1-49.

Séance 11 – 17/05/2024 :       Rentrer, rester ou perdre la raison

Sources :

– 1 – Récit à propos de la vie de Dorugu après son retour dans le Nord du Nigéria recueilli par Isabelle Vischer. Isabelle Vischer, Croquis et souvenirs de la Nigérie du Nord, Paris-Neuchâtel, Attinger frères, 1916.

– 2 – Récit à propos de la vie de Dorugu après son retour dans le Nord du Nigéria recueilli par Thomas Cole John. Thomas Cole John, « 20. Labarin samun Dan Daura (Dorugu)/The finding of Dorugu », in James Frederick Schön, Magána Hausa : Native Literature, or Proverbs, Tales, Fables, and Historical Fragments in the Hausa Language, to Which Is Added a Translation in English, Londres, Society for Promoting Christian Knowledge, 1885.

Séance 12 – 01/06/2024 :      Conclusion

Language as archive: European linguistics and the social history of the Sahara and Sahel in the eighteenth and nineteenth century

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search