Construction de la bibliothèque Mamadou Chétima de Zinder

Par Ari Awagana

Après la mission d’évaluation et d’archivage menée en mars 2019 par l’équipe de Langarchiv est né le projet de construire une bibliothèque au sein de la concession de la famille Chétima afin de pouvoir préserver les documents archivés sur place. En effet, le bâtiment où étaient entreposées jusqu’ici les caisses de documents était une maison en banco qui avait été recouverte partiellement d’une couche de ciment pour ralentir l’érosion annuelle liée à la pluie, mais dont le toit était en train de s’affaisser et des trous dans la toiture laissaient la pluie s’écouler dans la pièce. Le projet qui suivait les volontés de la famille Chétima était de construire un bâtiment moderne pour pouvoir accueillir la collection et ceux qui voudraient la consulter.

Ari Awagana sur le chantier de construction
La bibliothèque Chétima Mamadou à la veille de l’inauguration

Ari Awagana a soumis dans cette perspective avec le département de recherche et de transfert de l’Université de Leipzig une demande de financement auprès du Groupe de travail sur la préservation culturelle du ministère fédéral des Affaires étrangères allemand, qui a été rapidement approuvée. La construction devait commencer dès 2020, mais à cause de la pandémie de Covid 19, elle a été reportée à la fin 2021 et la bibliothèque a finalement été inaugurée en mars 2022.

Inauguration de la bibliothèque
Les documents dans la salle de consultation de la bibliothèque

Ce résultat n’aurait pas été possible sans le rôle clé joué par notre partenaire Laminou Issaka Brah (ancien maire de la commune 3 de Zinder  et actuel président de l’ASPHID Association pour la Préservation du Patrimoine Historique du Damagaram). La construction a été réalisée par l’entreprise Mahamadou Kabirou Maman Cheffou EMK BTP/H qui a été formée aux techniques de construction et de restauration modernes par le programme “Pôle Emploi” de l’antenne de la GIZ allemande à Zinder. Nos remerciements vont également au ministère de l’Enseignement supérieur du Niger, à l’ambassade d’Allemagne au Niger, au centre culturel franco-nigérien de Zinder, à la famille Chétima et enfin à l’actuel sultan du Damagaram Aboubakar Oumarou Sanda, un homme cosmopolite, qui par sa bénédiction et son soutien a rendu possible ce projet.



Citer ce billet
Camille Lefebvre (2023, 22 mai). Construction de la bibliothèque Mamadou Chétima de Zinder. Langarchiv. Consulté le 22 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qq1g

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.